Plomberie

You are here:

Spécialiste des installations sanitaires (tuyaux, chauffe-eau, compteurs …), le plombier s’inspire des plans de l’architecte pour étudier la localisation des appareils, le parcours des canalisations et la conformité de l’ensemble aux normes de sécurité.

L’installation sanitaireL’installation sanitaire commence avec l’alimentation en eau par le réseau de distribution de votre commune et après votre compteur pour votre réseau.Le compteur d’eauLe compteur d’eau est destiné à évaluer votre consommation en eau sur une durée donnée. Il est impossible de quantifier précisément la consommation en eau de votre logement, c’est pourquoi la mesure se fait sur le débit réel de l’eau de votre canalisation.Le compteur d’eau est sous la responsabilité du propriétaire.Le surpresseurL’eau qui arrive dans votre logement est généralement à pression constante, environ 3 bars au compteur. Il est cependant possible, lors de l’ouverture de vos robinets, que la pression soit trop peu importante.Le surpresseur est destiné à augmenter la pression lorsque celle de votre réseau est insuffisante.Le réducteur de pressionUne pression trop forte peut entraîner des problèmes sur vos canalisations comme les coups de bélier.Le réducteur de pression diminue la pression de votre réseau lorsque cette dernière est trop importante. Il se place après le compteur d’eau et le clapet anti-retour.L’anti bélierIl est conseillé d’utiliser un anti-bélier lorsque vous constatez des bruits dans vos canalisations à la fermeture des robinets. Ce phénomène résulte d’une brutale montée de pression et est assez rare, mais il nécessite la mise en place d’un anti-bélier.Placé sur votre canalisation, l’anti-bélier permet de réduire les bruits dits « coup de bélier », très reconnaissables.Le clapet anti retourLe clapet anti-retour permet qu’un liquide passe toujours dans le même sens. Obligatoire en début d’alimentation, il évite ainsi le retour des eaux usées dans le réseau commun.Le traitement des eaux potablesPour que votre eau potable garde ses qualités gustatives mais aussi qualitatives, vous avez des traitements possibles mais tous ne se valent pas !• Le filtre anti calcaire agit sur le calcaire présent dans l’eau par filtrage.• L’adoucisseur agit sur le calcaire par un procédé physicochimique.L’eau chaude sanitaireChaque jour une personne consomme en moyenne 50 L d’eau chaude sanitaire à 60°C.Cependant, cette moyenne ne tient pas compte de vos besoins personnels, du mode de consommation des personnes vivants dans votre foyer ou encore du nombre de points d’eau et de son éloignement par rapport au chauffe-eau.La récupération de l’eau de pluieLe principe de récupération de l’eau de pluie est simple puisqu’il s’agit de collecter les eaux de pluie via vos gouttières pour les acheminer dans une cuve de stockage.La conception d’un système de récupération d’eau de pluie, c’est vous assurer de faire des économies et de faire un geste pour l’environnement.Cependant, l’utilisation de l’eau de pluie est interdite à la consommation.La robinetterieElle se compose de la robinetterie sanitaire et de la robinetterie du bâtiment. Le choix est vaste, varié tout autant que fonctionnel et esthétique.Le robinet simpleLe robinet simple est composé d’une seule commande pour l’alimentation en eau froide ou chaude.Très simple, il ne permet pas de choisir la température et est aujourd’hui de moins en moins utilisé.Le robinet mélangeurLe robinet mélangeur est composé d’un bec verseur à réglage manuel pour « mélanger » l’eau chaude et l’eau froide.En revanche, il ne permet pas d’adapter la température comme un mitigeur.Le mitigeur thermostatiquePratique, il permet d’assurer une température constante de l’eau chaude. Certains offrent en plus un choix de température fixe pour plusieurs personnes.Le mitigeur cascadeIdéal pour les vasques et les baignoires avec son bec verseur aplati qui permet de diffuser l’eau « en cascade » : c’est l’esthétisme par excellence !La vanneElle fait partie de la robinetterie pour le bâtiment, plus fonctionnelle qu’esthétique, elle assure la fermeture d’une canalisation.

Les canalisationsLes canalisations composent votre réseau d’alimentation en eau, des évacuations des eaux usées de votre logement et regroupent la tuyauterie et les raccords.La tuyauterieLes différents types de tuyauterie ont chacun des avantages et des inconvénients et sont à choisir en fonction de vos besoins.• Le tuyau cuivre : se présente en cuivre recuit ou écroui.• Le tuyau PVC : remplace le plomb, interdit car toxique, pour réaliser les évacuations des eaux usées.• Le tuyau PER : remplace petit à petit le cuivre, plus cher et plus compliqué à mettre en œuvre. Il existe en différentes qualités pour différents usages.• Le tube multicouche : dérivé des tubes en PER avec une très bonne étanchéité, mais qui demande un outillage qui lui est propre.• La plomberie sans soudure : avec le PVC surchloré qui ne peut pas être cintré mais qui est d’un usage intéressant dans certaines conditions.• Le tuyau flexible : principalement pour alimenter en eau et évacuer les eaux usées dans les cas difficiles.Les raccords en plomberieÀ chaque type de tuyau ses raccords, ils servent à raccorder les tuyaux entre eux.• Le raccord cuivre : avec le collet battu, assez simple à réaliser avec un outillage spécifique.• Le raccord laiton : classique pour l’arrosage extérieur.• Le raccord PVC : un grand choix pour tous les usages des tuyaux en PVC.• Le raccord PER : réservé pour les tuyaux en PER, ils sont conçus pour être vissés sur des équipements de distribution sanitaire ou de chauffage.• Le raccord rapide : bicône ou américain, à visser pour faciliter le raccord des tuyaux de cuivre.• Le raccord à sertir : à monter à l’aide d’un outillage spécifique mais offre une mise en étanchéité parfaiteLe siphonIl permet l’évacuation des eaux usées tout en évitant la propagation des mauvaises odeurs dans votre habitation.Le siphon doit rester accessible soit directement sous un appareil sanitaire, soit par l’intermédiaire d’une trappe d’accès.La bondeElle assure le bon écoulement de l’eau de vos appareils, elle est à choisir en fonction du type d’appareil et du débit d’écoulement qui lui correspond.En effet, chaque élément sanitaire dispose de sa bonde. Elle aura un diamètre différent en fonction de l’élément à raccorder.Les différents joints en plomberieLes joints de plomberie offrent l’étanchéité des raccords mécaniques et existent dans une grande variété, pour chaque usage même les plus spécifiques.Le joint de plomberie doit parfaitement s’adapter au raccord dans lequel il va se poser, côté femelle afin d’éviter tout risque de fuite.

La plomberie sanitaireLa plomberie sanitaire concerne l’alimentation en eau et l’évacuation des eaux usées de votre logement, la production d’eau chaude et l’équipement sanitaire.Ce réseau est complexe et demande beaucoup d’intervenants et de travail pour que vous puissiez ouvrir le robinet et bénéficier d’une eau propre et saine.

Le réseau de tuyau d’eau potableL’eau subit de nombreux chemins et traitements pour être acheminée, via le réseau de distribution, à notre robinet. Ce réseau nous assure une pression d’eau et un débit constant d’environ 3 bars au compteur.Cependant, la distribution de l’eau potable est régie par des normes à respecter comme la dureté de l’eau et le pH à respecter.

La pression de l’eauLa pression de l’eau est la force qu’exerce l’eau sur la tuyauterie. Elle est exprimée en bars. Pour un bon usage et un bon fonctionnement de votre installation, la pression et le débit de l’eau doivent être constants.

L’évacuation des eaux uséesLes eaux usées doivent être rejetées selon leur origine. On trouve deux types principaux d’eaux usées :

  •  Les eaux ménagères : cuisine ; salle de bains ; douche.
  •   Les eaux vannes : WC.

L’évacuation des eaux usées doit correspondre à des critères bien précis pour les diamètres des tuyaux en fonction des types d’appareil à raccorder et de leur nombre.

Le règlement sanitaire et départementalCe règlement, consultable sur internet, regroupe tout ce qui concerne l’eau et les règles à respecter. Chaque département en possède un : http://www.jura.gouv.fr/content/download/2797/18049/file/R%C3%A9glement%20sanitaire%20d%C3%A9partemental.pdfLe règlement sanitaire départemental est réalisé pour imposer des prescriptions en matière d’hygiène et de salubrité et leur non-respect peut entraîner des amendes.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

clearPost Comment